S’inscrire à la newsletter

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Etude « Horizon PME » : la croissance des PME grâce à des équipes de R&D qualifiées !

Plusieurs signaux positifs émanant des PME rappellent que l’économie française s’appuie avant tout sur des entrepreneurs qui prennent des risques, innovent et de se développent à l’international, le tout en recrutant du personnel qualifié. C’est ce que démontrent les derniers chiffres de notre Etude « horizon PME1 »…

La R&D vectrice d’emplois !

Parmi les répondants menant une activité de recherche et développement (R&D), notre étude démontre que 54% des interrogés emploient entre 1 et 4 salariés R&D et 46% en emploient plus de 5.

Notons également que 65% de ces salariés ont un diplôme au moins égal à Bac +5. Pour lutter contre la crise et la concurrence mondiale, les PME recrutent du personnel qualifié pour renforcer leurs compétences et savoir-faire dans le domaine de la R&D.

Pour les aider à mieux recruter du personnel qualifié pour leurs équipes de R&D, il existe des aides publiques, dont le crédit d’impôt recherche (CIR) qui permet aux entreprises déclarantes de bénéficier d’avantages supplémentaires. En effet, les entreprises qui recrutent des jeunes docteurs pour mener des travaux de recherche et développement peuvent bénéficier du doublement des dépenses de salaire liées à ce recrutement dans le calcul de leur crédit d’impôt recherche.

Sans les dispositifs de soutien à la R&D mis à leur disposition, les PME éprouveraient donc des difficultés à recruter du personnel hautement qualifié mais pourtant nécessaire pour mettre en œuvre leur stratégie R&D et développer leur compétitivité.

Vous envisagez de recruter du personnel qualifié dans vos équipes de R&D et vous souhaitez savoir comment intégrer ces dépenses dans l’assiette de votre CIR ? Nous vous proposons d’auditer gracieusement votre dossier  et préconiser, le cas échéant, des recommandations : contactez Marie Garnier et demandez un audit gracieux sur le CIR !

1Etude annuelle qui se fonde sur les résultats d’un questionnaire en ligne envoyé à 5 000 PME et complété par 540 interrogés entre juillet et septembre 2015 pour analyser la compétitivité des PME innovantes françaises et identifier leurs besoins pour financer leur développement.

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn