S’inscrire à la newsletter

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Chercheurs entrepreneurs : participez au concours d’innovation i-PhD !

Bpifrance et l’Etat lancent le concours d’innovation i-PhD, destiné aux chercheurs et jeunes docteurs qui portent des projets de recherche avec un laboratoire public dans un but entrepreneurial. Déposez votre candidature avant le 9 mars 2021 !

Le concours i-PhD vient compléter les concours d’innovation i-Lab et i-Nov de Bpifrance afin d’encourager l’esprit entrepreneurial des jeunes docteurs et soutenir le développement de start-ups dans la Deep Tech.

Concours i-PhD : qui peut participer ?

Le concours a pour objectif de soutenir la création ou cocréation de startups Deep Tech via un transfert de technologie qui valorise des résultats de recherche.

3 critères d’éligibilité sont nécessaires pour pouvoir concourir :

  1. Le porteur de projet doit être un « jeune docteur » : chercheurs dès leur 2ème année de thèse et docteurs dont la thèse a été soutenue il y a moins de 3 ans au moment de la data limite de candidature, de tout âge et toute nationalité,
  • Le projet doit être soutenu par un laboratoire public qui accompagne les travaux de recherche,
  • Le projet doit être accompagné par une Structure de Transfert de Technologie (STT) dans un but de développement et de commercialisation du produit ou service. La structure peut être une société d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT), une structure de valorisation des Organismes Nationaux de Recherche (ONR), un établissement, un organisme ou une école d’ingénieurs.

Concours i-PhD : quels sont les projets éligibles ?

Le concours i-PhD soutient des projets Deep Tech, avec un fort avantage concurrentiel, qui nécessitent un soutien pour mettre en évidence leur viabilité technologique et/ou commerciale afin de fournir une première preuve du concept, ou « proof of concept » (POC).

L’innovation soutenue doit être une technologie créée dans un laboratoire de recherche publique et qui peut être valorisée à l’aide du Droit à la Propriété Intellectuelle (brevet, droits d’auteur, logiciels…).

Le conseil d’expert : Le projet doit obligatoirement bénéficier d’un soutien financier pour être éligible. À ce titre, la STT doit pouvoir couvrir la rémunération du jeune Docteur sur une période de 6 à 12 mois. Elle doit également apporter un soutien sur les aspects stratégiques (commercialisation, formation, propriété intellectuelle…).

Concours i-PhD : comment concourir ?

Les candidats doivent déposer leur dossier de candidature en ligne avant le 9 mars 2021, accompagné des éléments justificatifs : CV du candidat, présentation détaillée du projet et des domaines d’application, pitch vidéo, justification du statut « jeune docteur », étapes du projet, livrables attendus…

Certains éléments peuvent être appuyés par la STT afin de soutenir la candidature à travers une lettre de recommandation :

  • Motivation entrepreneuriale
  • Ressources du laboratoire mobilisées
  • Droits de propriété intellectuelle
  • Maturité technologique de la technologie
  • Potentiel de valorisation
  • Moyens financiers à engager

Vous avez des questions sur le statut « jeune docteur » ou sur les concours d’innovation de Bpifrance ?

Nos experts sont à votre écoute ! Contactez Marie Garnier par e-mail à mgarnier@sogedev.com ou utilisez notre formulaire de diagnostic en ligne pour être recontacté(e).

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn